22 janvier

C’est au cœur de notre province du Sénégal, que nous approfondissons ce thème du chapitre de 2011 : l’internationalité. Nous le vivons dans nos Provinces, Régions, Missions et dans la plupart de nos communautés. L’internationalité est une mission. Un jour mes Filles traverseront les mers. Cette réalité concrète de nos communautés n’est-elle pas un appel à l’accueil de nos richesses mutuelles, à la solidarité, à promouvoir l’élan missionnaire, à garder vivante notre unité et fortifier notre esprit de famille ?

21 janvier

Nous sommes au cœur de notre mission apostolique, avec la multiplicité de nos engagements, en réponse au charisme de notre fondatrice dans la fidélité.

Quel en est le fondement ? Qu’est-ce qui fait l’unité dans la diversité de notre charisme de « l’éducation de la foi ? »

Le fondement : la Parole de Dieu. Quel que soit notre apostolat, notre service, notre situation, nous sommes toutes engagées dans la mission d’éducation de la foi. Le pape François : Investir dans l’éducation, c’est investir dans l’espérance.

Par ses paroles, il confirme notre mission : Que les gens voient dans notre vie, qu’ils puissent lire l’Evangile. N’est-ce pas le « Soyons un Evangile ouvert ».                                 

Quels sont nos lieux d’évangélisation ? Nous pensons être fidèles à l’intuition de Marie Rivier : Une sœur de la Présentation de Marie n’a point d’autres pays que la terre tout entière qui appartient au Seigneur. Voilà pourquoi, elle voulait avoir mille vies.

Sœur Madeleine Mendy et Sœur Ginette Badiane nous ont partagé avec « feu » les nouvelles fondations : au Ghana et au Burkina Faso. Et nous réfléchissons sur les nouveaux lieux possibles pour l’évangélisation.

Avançons dans l’espérance !

 

Journée de visites

Journée de visites où nous avons la joie de rencontrer nos sœurs de trois communautés : Yoff, maison provinciale, Thiès. Nous nous sentions chez nous. Un même esprit, un même zèle nous animent. Dans ces trois communautés les élèves nous ont fait une réception au rythme des chants et des danses, même les enfants de la crèche ! Oui, la mission d’éducation de la foi, le désir de faire connaître et aimer Jésus Christ est bien vivant chez les filles de Marie Rivier. Les photos en témoignent. La joie est sur les visages et dans les cœurs.

Le soir, nous avons prié les vêpres avec les Moines de Keur Moussa. Une belle liturgie et après une réception par le P. Abbé, nous nous sommes rendues au monastère voisins des Bénédictines, à Keur Guilaye.

Tout au long de la route, notre guide, sœur Jeanne Marie Sambou nous a fait découvrir les beautés et les projets d’avenir dans cette région.

Après un bon repos, nous serons prêtes pour une autre journée de travail.

19 janvier

Un jour nouveau se lève ! Un jour plein de soleil ! Un jour qui nous a fait approfondir un des trois axes du chapitre : les vœux - notre engagement dans la fidélité à la Présentation de Marie.

Par groupe de Provinces et Mission, les participantes ont réfléchi et nommé les défis pour chacun de nos vœux.

Quel est l’essentiel ? Cultiver la joie, la foi. En tout, revenir à la dimension communautaire de nos vœux.

Dans la soirée, nous nous sommes penchées sur les nouvelles technologies qui sont en train de révolutionner le monde. Elles créent de nouvelles formes de penser, d’agir, de relations humaines. Elles sont un défi à mettre en valeur. Mais elles exigent discernement, sens critique, créativité et innovation. Elles sont un instrument important au service de l’éducation et de l’évangélisation. Elles sont des moyens de grands impacts personnel et collectif.

Après cette envolée, nous méritons une journée de repos. Elle est prévue pour demain.

Le sujet : Défis de la vie religieuse aujourd’hui.

C’est sous un beau ciel bleu et une douce chaleur que nous initions cette semaine de session et semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Nous sommes en communion avec vous toutes. 

Cette journée a été animée par le frère Jean Marie Thior, frère de  la Congrégation de Saint Gabriel. Il a beaucoup de cordes à son arc : ancien provincial, maître des novices, éducateur … et j’en passe, il est actuellement secrétaire général de l’enseignement catholique au Sénégal.

Le sujet : Défis de la vie religieuse aujourd’hui.

Les points particuliers traités :

  1. Les défis selon la vision du pape François :
  1. Vivre la joie. Des questions interpellantes nous ont conduites à une réflexion profonde sur la qualité de notre don. Comment demeurer dans la joie du don ?
  1. Veiller sur le flambeau de la profession. Nous sommes appelées et suivons le Seigneur de manière prophétique. Sommes-nous aujourd’hui prophète de Jésus, selon notre charisme  
  1. Avoir un cœur liquide.

Savoir pleurer. Etre compatissant et miséricordieux.

  1. Aller vers les périphéries existentielles.

Qu’est-ce à dire ? Aller vers ce qui touche le cœur, mon cœur et celui des autres.

Qu’est-ce que cela signifie pour nous, sœurs de la Présentation de Marie ?

  1. Les défis que la vie religieuse doit relever aujourd’hui

La fidélité à la vie communautaire.

La fidélité au témoignage de vie.

La fidélité à la vie de prière

Vivre la première béatitude : heureux les pauvres.

 Avançons dans l’espérance et la joie.

  • 1
  • 2