Mardi le 30 avril

Aujourd’hui, à la fin de ce mois de prière et de réflexion sur le thème de la Rencontre du Ressuscité, je vous invite à prier, à méditer cette prière de Jean Grou.

Béni sois-tu, ô Christ ressuscité

Béni sois-tu, Seigneur Jésus,
car tu fais de nous les missionnaires de ton amour.
Tu nous rassembles en un seul corps
pour que nous puissions agir en ce monde
afin de le transformer
et de le rendre chaque jour
un peu plus proche de ton Royaume.

Béni sois-tu, ô Christ ressuscité,
toi qui nous donnes ton pain,
nourriture de la vie éternelle.
Il nous procure la force et l'audace
de continuer notre route
et de cultiver les germes d’Évangile
enfouis dans notre humanité.

Béni sois-tu, Fils du Dieu vivant,
car tu nous promets ton Esprit,
pour faire de nous tes témoins,
jusqu'aux extrémités de la terre.
Garde-nous dans ton amour,
guide-nous vers ton Père,
aujourd hui et pour les siècles des siècles.
Amen

On peut trouver ce texte à l’adresse : http://my.opera.com/Prayerman/blog/2012/04/11/beni-sois-tu-o-christ-ressuscite

S. Claudette Casavant

Lundi le 29 avril

« Qui enverrai-je? Me voici! Envoie-moi! » Is 6 : 8

L’envoi en mission

Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Jean 20 : 19 – 21

En Jésus Christ nous avons connu l’amour de Dieu et nous y avons cru. La charité nous presse de révéler à ceux qui nous interrogent l’espérance qui nous habite. C 98 Notre apostolat s’impose du dedans (C 101), de cette rencontre avec Celui qui est « vivant, présent, agissant, transformant, divinisant» dans nos vies de tous les jours.

Invitation : Je rends grâce pour toutes ces rencontres avec le Christ qui ont été « envoi » pour moi, où avec Pierre et Jean j’ai pu proclamer : « Ce que j’ai vu et entendu je ne peux le taire! » Actes 4 : 20

S. Claudette Casavant

Dimanche, le 28 avril La rencontre du Christ ressuscité

Oui, il est vraiment ressuscité!
S’il est ressuscité c’est dire qu’il est
« vivant, présent, agissant, transformant, divinisant1»
dans nos vies de tous les jours.
Ouvrons nos yeux!
Ouvrons nos cœurs!
Accueillons avec joie la présence de Jésus Ressuscité!
Avec Marie Madeleine, avec Thomas, avec les disciples
vivons une vraie rencontre avec Lui,
une rencontre qui transforme et renouvelle TOUT!

1. François Varillon, Joie de croire, joie de vivre

Notre Règle de Vie nous dit :

À l’origine de toute vocation religieuse
il y a une perception de la transcendance de Dieu
et de l’absolue exigence de son amour
manifesté en Jésus Christ. C 113

C’est « l’instant source »
cette rencontre qui nous a attirées vers Jésus.

Comment ai-je ce bonheur d’avoir été si fortement séduite par Jésus Christ que j’ai choisi de Le suivre en optant pour la Vie religieuse à la Présentation de Marie ? L’appel à la vie religieuse est un appel gratuit inscrit en nous au jour de notre baptême quand, appelées par notre nom, nous sommes devenues enfant du Père. Cet appel s’est creusé au cours des années, jusqu’à ce jour où nous avons pu donner une réponse libre et entière : « Oui, je te choisis, Jésus, tu m’as séduite et je me suis laissée séduire »(Jr. 20,7).

Mère Angèle Dion, Comment ai-je ce bonheur ? décembre 2012

Invitation : Aujourd’hui, je me souviens de cette rencontre qui a semé en mon cœur le désir d’être à Lui. Je rends grâce au Seigneur car c’est bien Lui qui a pris l’initiative de l’appel et qui a inspiré ma réponse. C 113

S. Claudette Casavant

Samedi, le 27 avril

« Sois le berger de mes brebis. » Jean 21 : 17

Méditation

« Seigneur, à Pierre, tu réaccordes ta confiance. Tu lui demandes de prendre soin de tes brebis. Qu’il devienne pasteur, prêt à donner sa vie comme toi. Tu ne lui as pas demandé, pour être chef, d’avoir des diplômes, de savoir gérer, mais d’aimer. Si l’amour donne des ailes, il donne aussi la science de mener les hommes vers la sainteté, et d’accepter de te suivre à ta manière. Tu le guideras là où tu veux, vers sa destinée. Et par amour, il suit. » L’Évangile en prière, Père Mansour Labaky, p.874

Marie Rivier parle à ses filles des conséquences d’un OUI à l’amour : « Jésus dit à chacune nous : « Ma fille, m’aimes-tu? Si tu m’aimes pais mes agneaux!, c’est-à-dire, instruis mes enfants, veille avec un grand amour sur leur innocence, corrige-les, supporte-les avec charité, aime-les comme je les aime, et comme je t’ai aimée toi-même; tiens ma place au milieu d’eux; imite-moi, afin que tu sers de modèle pour eux, et conduis-les fidèlement dans la voie de mes commandements. » Marie Rivier, La vie de Jésus Christ, Tome trois p. 137

S. Claudette Casavant

Vendredi, le 26 avril LES CONSÉQUENCES DE LA RENCONTRE

La responsabilité de l’amour

Quand ils eurent déjeuné, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, est-ce que tu m'aimes ? » Pierre fut peiné parce que, pour la troisième fois, il lui demandait : « Est-ce que tu m'aimes ? » et il répondit : « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t'aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. » Jean 21 : 14 – 17

Question de réflexion : Quelles sont pour moi les conséquences d’un OUI à l’amour?

S. Claudette Casavant