Message à la fin du Chapitre général 2017

Jésus dit à Simon : Avance au large, et jetez vos filets…. Lc 5,4.
Comme Simon, Jésus nous invite à avancer au large, à porter la Parole.
Pierre accueille l’invitation, il laisse tout et suit Jésus.

Un des symboles de notre Chapitre général est le bateau.
Sur la mer ouverte, nourries par la Parole, nous accueillons son message.
La croix est belle sur le bateau. On la voit de loin.
Elle est toujours présente.
La croix, comme un phare lumineux, domine et nous montre le chemin.

Notre Dame du Sourire nous a accompagnées
tout au long de ce chemin d’espérance.

La Mère de Jésus était là (Jean 2,1).
Attentive à tout, elle voit notre désir profond d’être fidèle à l’essentiel :
à nos sources, aux nouveaux défis de l’Église et du monde.
Notre vie personnelle et communautaire, notre mission apostolique,
toute notre Règle de Vie,
nous appellent à être Évangile ouverte, à sortir de nous-mêmes,
à aller par les routes du monde,
à annoncer l’Évangile aux peuples de toute la terre (cf. Mt 28, 19).

Avance au large ! 
Comme Pierre, nous sommes aussi capables de nous en remettre au Maître
dont la Parole assure la fécondité.

Un Chapitre général est une célébration d’unité et de communion,
source de grâce pour chacune.
C’est cela que nous venons de vivre ensemble tout au long de ce mois.
Une expérience spirituelle profonde, engageante.
Nos différences sont notre force, notre richesse et notre espérance.
Elles nous amènent à avancer toujours plus loin, avec passion,  
pour suivre Jésus Christ et vivre selon l’esprit des Béatitudes.

Ce que nous avons vécu ensemble, nous appelle à un nouveau départ,
pour partager, pour proclamer, pour vivre avec Jésus Christ,
pour être, comme le dit notre bienheureuse Mère Rivier, d’autres Jésus Christ.

Notre esprit de famille, de simplicité, notre vie ensemble,
le respect profond de la différence, nous dynamisent :
« Comme ils sont beaux sur les montagnes, les pas du messager,
celui qui annonce la paix, qui porte la bonne nouvelle,
qui annonce le salut, et vient dire à Sion : « Il règne, ton Dieu ! »  (Is 52,7).

Récemment, le Pape François a exhorté les jeunes :  
Soyez courageux, allez en avant sans crainte. 
Cette parole est aussi pour nous.
Car c’est l’Esprit Saint qui fortifie notre témoignage,
c’est l’amour de Jésus Christ qui remplit nos cœurs
et nous pousse à vivre la radicalité de notre vie consacrée. 

Comme le dit encore le Pape François,
« Jésus nous invite à laisser nos égoïsmes
et à le suivre, à être des constructeurs de paix, des promoteurs de vie. »
Nous sommes appelés à vivre une vie de prière profonde,
à être fidèle à la rencontre avec le Christ, il est le centre de notre existence,
comme dit notre Règle de Vie :

Rassemblées à cause de Jésus Christ… 
Nous sommes ensemble pour nous aider mutuellement 
à croître chaque jour dans la sainteté de notre vocation C6. 

Soyons femmes de vision,
portons le feu du charisme de Marie Rivier partout.
Ne sommes-nous pas appelées à être une voix prophétique et mystique,
à faire de nos communautés des maisons de communion ?
Notre communion fraternelle est un appui indispensable
pour vivre notre mission avec dynamisme, pour suivre Jésus Christ jusqu’au bout.

Le mettons-nous ensemble est bien une réalité vivante et encourageante
qui nous illumine et nous fait vivre.

Des pousses nouvelles surgissent dans plusieurs pays.
A nous de les arroser pour quelles grandissent et portent des fruits.
Enracinées en Jésus Christ, fortifiées par sa Parole, 
nous sentons l’urgence de la pastorale des vocations,
de la formation à tous les niveaux,
de notre mission d’évangélisation :
montrer et enseigner Jésus Christ par toute notre vie C3.

Jésus est vivant. Il nous précède et nous redit :
Venez, suivez-moi.  Avancez au large, je suis avec vous. N’ayez pas peur !
Ce feu sacré, qui nous a conduites tout au long du Chapitre,
portons le dans nos Provinces, Régions, Missions.

Notre Bienheureuse Mère Rivier nous redit aujourd’hui :
Soyons absolument à Jésus Christ. 

Marie, nous montre le chemin et nous dit : faites tout ce qu’Il vous dira.
Soyons audacieuses, inventives !

Avec Marie, avançons au large dans l’espérance.

le 11 septembre, 2017