Compassion 25 mai

Remerciments


FÊTE JUNINA BRÉSIL

 La fête junina si attendue par tous, surtout par les élèves, est arrivée le 25 juin 2016, à l´Ecole Anne Marie Rivier, située à Abadiânia/GO, Brésil.

 Nous avons eu la présentation créative d’une dance country et la fameuse quadrilha, qui est une dance typique des fêtes juninas, dansée surtout dans la région Nordeste du Brésil, où sont célébrés aussi les Saints du mois de juin : S. Antoine, S. Jean le Baptiste, S. Pierre et S. Paul. Selon quelques historiens ces fêtes ont été introduites au Brésil par les Portugais.

Les danses ont été enseignées et répétées par les enseignants de l’Ecole. Tous les élèves ont dansé, dès les plus petits de la pouponnière qui ont un an, environ, jusqu’aux plus grands de la cinquième année. Ils ont tous fêté en grande fraternité et se sont beaucoup amusés.

En plus de l’animation, nous avons pu nous régaler avec le met typique de cette fête : la canjica (un genre spécial de maïs que l’on peut mélanger avec d’autres ingrédients comme du lait et du sucre).  Pour que l’évènement ait eu lieu, il a fallu la collaboration et le dévouement de tout le monde : fonctionnaires, élèves, parents d’élèves et, bien particulièrement des Sœurs qui ont travaillé fort pour offrir de bons moments de joie et de convivialité aux invités.

Les sœurs des autres communautés se sont associées à cette fête et en ont été contaminées : elles ont continué la fête dans la Communauté de Miranápolis avec les postulantes, les aspirantes et les vocationnées.

FÊTE JUNINA ! (qu’est-ce que ça veut dire ?)

  • La désignation peut venir de "Saint Jean", le nom d’un des saints célébrés, par l’adjectif   "joanina";
  • Ça peut venir aussi du nom du mois où sont célébrées ces fêtes : juin - "junho"

 

 

 

TEMPS DE PRIERE, DE REFLEXION ET DE DISCERNEMENT

Le 20 juillet, la communauté de la Maison Générale a eu la joie d’accueillir 6 hommes venant d’Irlande qui se préparent à devenir diacres permanents.  Il ont passé la journée en prière, réflexion et discernement. 

Ce temps de retraite sur le thème de « Vocation et la Vie d’un Disciple de Jésus » a été animé par S. Charito et S. Claudette.  Cette journée de retraite, ainsi qu’une semaine à Rome, au cœur de l’Eglise,  fait partie de leur programme de formation comme diacres.  Deux prêtres, le P. Michael Duignan et le P. Tom Surlis, les accompagnent dans leur cheminement vers l’ordination.  En quittant ils nous ont bien demandé de continuer de les accompagner par nos prières.

Sœur Bibian retourne en Gambie

Sœur Bibian Flora Sambou a vécu avec nous à Prince Albert depuis le premier février 2016.  Elle nous est venue de La Gambie, un pays d’Afrique de l'Ouest qui comprend environ deux millions d'habitants.

Après sa douzième année, elle a été séduite par une force intérieure du Bien-aimé en elle, qui lui disait: «Viens et suis-moi."  Avec ce profond désir de consacrer sa vie à Dieu et pour répondre fidèlement à l’appel de Jésus, elle a décidé de devenir une religieuse.

Elle a été attirée par la vie simple des sœurs de la Présentation de Marie et par leur zèle pour faire connaître Jésus-Christ.  Elle a fait sa formation au Noviciat en Gambie afin de se consacrer exclusivement au service du Seigneur et d’être formée dans les valeurs de l'Évangile et le charisme de la Congrégation.

Au cours de sa formation, elle a fait son expérience apostolique en enseignant à l'école. En tant que jeune sœur elle a étudié à la Faculté des Sciences des Infirmières à l'Université de La Gambie et a obtenu un diplôme.

À l’invitation du Conseil Général, Sœur Bibian est venue à la Maison de Formation à North Battleford, Canada.  Pendant cinq mois, Sœur Bibian a vécu un temps de ressourcement spirituel.  Nous remercions Dieu avec Sœur Bibian pour cette grâce spéciale.  Nous serons unies avec elle tout au long de son cheminement spirituel en Gambie.  Ensemble, grâce à nos échanges, nous avons découvert la richesse de nos cultures!  Quelle bénédiction de l'avoir au milieu de nous!

Sœur Bibian dit qu’elle a trouvé une grande joie d'appartenir à une communauté où elle peut servir le Seigneur de plus près et être en contact avec Lui dans sa vie de prière.  Elle a appris à connaître l'esprit et la vie de notre fondatrice Marie Rivier, qui mettait l'accent sur la vie communautaire et le souci de faire connaître Jésus-Christ et de le faire aimer de tous.

S Bibian, que Jésus te donne les grâces pour le servir toujours avec joie et générosité. Puisses-tu marcher en la présence de Dieu tout en pratiquant ton apostolat de compassion, dans le soin des malades et des mourants, et en leur apportant  l'espoir de la vie éternelle dans le Christ Jésus.

Nous disons notre fraternel adieu à notre sœur Bibian qui a quitté le Canada, le 5 juillet pour retourner en Gambie.  Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude pour sa présence parmi nous.

Group work_plenary