Compassion 25 mai

Remerciments


Bénédiction et inauguration de la Chapelle Marie Rivier Corrane – Nampula - Mozambique

Au cours de l’Année jubilaire (75 ans)  de l’arrivée des Sœurs de la Présentation de Marie au Mozambique, ils ont été nombreux les moments d’action de grâce pour tout ce que Dieu est et fait dans la vie de ceux/celles qui désirent l’aimer et servir.
Le 8 septembre, fête de la Nativité de la Sainte Vierge, a été inaugurée une nouvelle chapelle dans la communauté Maria Rivier
Après une visite à cette communauté, le mois de février, 2016, on en a mis  sur  facebook  une photo qui a déclenché un  réseau de solidarité dans le but  que ce peuple puisse avoir un lieu digne où célébrer sa foi.
C’est ainsi que des aides sont arrivées, du Japon, et de plusieurs personnes à titre individuel et aussi de groupes paroissiaux. 
Il faut signaler que ce projet a contribué, non seulement  à donner de nouvelles compétences  aux chrétiens de cette communauté, ainsi qu’à consolider leurs liens d’entraide et de  communion.
Tous les chrétiens, des plus jeunes aux plus âgés, contribuèrent à leur façon et selon leurs forces pour  que cette œuvre soit arrivée à son  terminus.

Le 8 dernier, nous avions la présence de : notre Supérieure provinciale – Sœur Teresa Carvalho, le Curé - P. Eurico Nicuia, le vicaire - P. Anésio Constantino et les dames Dalva, Nhilza et Rosa, venues du Japon.
Pour les merveilles que Dieu ne cesse de réaliser, en cette Année sainte de la Miséricorde, nous rendons grâces au  Seigneur de nous avoir placées parmi ce peuple oublié et démuni  de tout ce qui fait de l’homme un être digne et dignifiant !
Nous croyons que Marie Rivier se réjouit au Ciel et joint sa voix à la nôtre : «Chantons alléluia, gloire à Dieu ! » 

L’héritage éducatif

Le 23 août 2016, une célébration d’action de grâces a eu lieu à Prince Albert  pour se rappeler l’héritage éducatif des Sœurs de la Présentation de Marie.

Depuis 1903, la mission éducative des Sœurs de la Présentation s’était répandue dans les écoles catholiques de la ville de Prince Albert : (St Paul, St. Joseph et St. Marc) et dans les écoles publiques des villages et des provinces voisines.

Toutefois, nous nous sommes centrés sur l’Académie Rivier, Place Mgr. Pascal à Prince Albert.  Après 65 ans d’enseignement, les Sœurs de la Présentation de Marie ont décidé de se retirer de l’Académie à partir du 30 juin, 2016.  La première école sur ce site avait été dirigée par les Sœurs Notre Dame de Sion.  En 1951, les Sœurs de la Présentation sont devenues propriétaires de l’école qui fut dés lors appelée « Académie Présentation de Marie ».  En 1976, l’Académie était devenue une école privée sous le nom de « Académie Rivier ».  Le 23 août, 2016, le fonctionnement de l’Académie Rivier passa aux mains du Conseil d’Administration des Écoles Catholiques de Prince Albert et  en septembre, les portes s’ouvraient aux étudiants de la 7e à la 12e année, sous le nouveau nom École Catholique Bienheureuse Marie Rivier,sous la direction du nouveau Directeur, M. Robert Tessier.

VŒUX PERPETUELS DE: Sœur Jeanne d’Arc KOUDA et Sœur Justine MATCHUM KAPTUE

Le  6 Août 2016, la Congrégation et en particulier la Mission du Cameroun a eu la grâce d’accueillir deux jeunes sœurs pour les vœux perpétuels.

Tout commence la veille c’est-à-dire le 5 Août par le partage des jeunes sœurs à toute la communauté rassemblée, ensuite suivra l’entretien avec la déléguée de la Mère Générale en la personne de Sœur Louise Benoît accompagnée de sœur Danielle Duplessis. Nous retenons de l’entretien de S Louise les paroles fortes suivantes : la foi, la joie, la liberté, la prière et l’engagement qui devraient nous accompagner dans notre vie communautaire et apostolique mais aussi durant notre pèlerinage terrestre.  Après cet entretien et le partage des jeunes sœurs, suivra la procession vers la chapelle avec la litanie à la Vierge et les premières vêpres.

Samedi 6 Août c’est le grand jour des Noces, à la paroisse Saint Albert le Grand de Tamdja à Bafoussam.  Dès 7h30 c’est la mise en place des familles, des invités et des fidèles venus de tout bord rendre grâce au Seigneur pour ses merveilles.

La célébration Eucharistique débute à 9h00 par la procession vers l’Eglise paroisse du Clergé et de toutes les sœurs de La Présentation de Marie. Cette célébration est présidée par Monseigneur Emmanuel ABBO Evêque du Diocèse de Ngaoundéré. Dans son Homélie Monseigneur exhortait les sœurs et en particulier les élus du jour à la prière incessante, à l’amour de Dieu et du prochain, à la fidélité aux conseils évangéliques.

Au cours de la célébration les sœurs ont prononcé leurs vœux entre les mains de la déléguée de la Mère Générale, ensuite elles ont reçu l’anneau qui traduit l’alliance faite entre elle et leur divin époux et enfin l’accueil des nouvelles professes perpétuelles par les sœurs aînées.

A la fin de la célébration Eucharistique, les parents ont remis aux élus du jour les insignes : la couronne de fécondité en disant à ces dernières que leur mission soit féconde et qu’elle porte beaucoup de fruit et l’arbre de paix qui invite à être artisans de paix et à demeurer dans la paix.  A la fin de la célébration suivront les photos souvenirs et les agapes fraternelles.

A 16h toutes les sœurs se sont réunies de nouveau dans la Communauté de Doumelong pour la remise des cadeaux aux élues du jour, les vêpres et la consécration à Marie.  Les jours suivants les messes d’action de grâce ont suivi dans les paroisses d’origine de sœur Jeanne d’Arc et  de sœur Justine. 

Tout fut simple et beau.  Loué soit Jésus-Christ !

« Comment ne pas Te louer Seigneur Jésus ! » Après le rêve, la réalité !

Les Sœurs de la Province du Sénégal ont vécu leur retraite annuelle pour la première fois dans leur tout nouveau Centre Spirituel, le Mont Thabor. Du 03 au 10 août 2016, nous nous sommes retirées auprès du Maître pour arpenter avec Lui les chemins de la Miséricorde.

Aidées par les entretiens de l’Abbé Olivier HEMA, prêtre du diocèse de Banfora au Burkina Faso, nous avons pu enfin vivre notre retraite annuelle chez nous. En effet, 61 Sœurs se sont retrouvées pour cette retraite et elles se disent heureuses d’avoir pu enfin se retrouver tranquillement en Province, pour vivre ce temps fort de notre année apostolique, chez nous.

La plus grande partie des sœurs a été hébergée dans le nouveau bâtiment mais, les chambres n’étant pas suffisantes, une autre partie a été logée au noviciat qui, comme d’habitude a bien joué son rôle de bon voisin. Les repas étaient servis au réfectoire du Centre Spirituel. Mais ne disposant pas encore d’une salle de conférence et l’oratoire étant trop petit pour le nombre de sœurs qu’il y avait, le réfectoire du noviciat a été aménagé pour les conférences et la grande salle de cours qui abrite l’inter postulat a été transformée en chapelle.

Pendant huit jours, l’abbé Olivier nous a entretenu sur la Miséricorde avec la plus grande profondeur mais surtout avec des exemples qui ont bien incarné ses méditations. Pour l’essentiel de ce qu’il a voulu partager avec nous,  l’abbé nous a tout simplement rappelé qu’aimer nos sœurs en vérité est la première étape pour vivre la miséricorde. Nous n’avons rien d’autre à faire sur cette terre que d’aimer. Entre autres suggestions pour avoir un style de vie de miséricorde, il nous a proposé de contempler à nouveau le cœur miséricordieux de notre Seigneur Jésus Christ et celui de la Très Sainte Vierge Marie ; deux cœurs débordants de miséricorde. Enfin, il nous a rappelé qu’il est indispensable pour être miséricordieux de comprendre les personnes, car chaque individu est créé à longueur de vie. Les erreurs que l’on fait ne peuvent nous résumer car chaque personne est faite d’ombre et de lumière.

Samedi 6 août 2016, en vraies filles de Marie Rivier, nous avons fait une procession mariale qui s’est terminée à la chapelle par la bénédiction d’une magnifique Piéta achetée à  l’Atelier Saint Blaise et livrée le jour même.

Le 10 août 2016, dernier jour de la retraite a été vécu au sanctuaire Marial de Popenguine, où nous avons voulu marquer ce signe particulier de l’Année Sainte qu’est le pèlerinage mais aussi pour nous rappeler, comme le dit si bien le Pape François que « la miséricorde est un but à atteindre, qui demande engagement et sacrifice. » Ensemble, en province, nous avons passé la porte Sainte et avons prié Marie, notre Dame de la Délivrande de nous obtenir un cœur miséricordieux comme le sien et comme celui de son Fils. Que tout ce que nous avons accueilli comme semence de vie porte beaucoup de fruits pour la plus grande gloire de Dieu dans notre province.

Le lendemain 11 août 2016, nous avons fêté le jubilé d’argent de nos sœurs Louise DIOH et Marie Thérèse MAAZ (1991 – 2016). Une très bonne occasion pour nous de nous détendre ensemble. C’est par une belle célébration eucharistique, un bon repas festif, chants et danses que nous avons redit à nos sœurs toute notre affection. Nous les avons surtout encouragées à persévérer sur leur chemin de sainteté, pour de nombreuses années encore.

Merci encore à tous ceux et celles qui ont contribué à transformer notre rêve un centre spirituel en bâtiment réel où l’on vient de passer 10 jours extraordinaires avec notre Bien-aimé. Mention spéciale à Mère Angèle et son Conseil.

JOURNÉES COMMUNAUTAIRES PROVINCE DE PRINCE ALBERT, CANADA LES 21-22 AOÛT, 2016

Le soir du 21 août, nous avons eu la célébration du Rituel des Obédiences.

Notre thème pour l’année est: «Façonnées par la Parole de Dieu.» Dans un climat de prière, Sœur Lise Paquette,  Supérieure provinciale, a remis les obédiences à chaque sœur.   Elle nous a encouragées à écouter profondément la musique de la Vie Religieuse et du monde actuel afin de cheminer dans une direction basée sur la Sainte Écriture.   Elle nous a aussi dit: «Puisse notre engagement dans la danse de la vie être vibrant et transformant.   Puisse nos vies être un Évangile ouvert afin que tous puissent y voir Jésus Christ.   Puissions-nous être accordées à la musique de nos cœurs afin d’apprendre de nouveaux pas de danse dans nos communautés locales.   Puissions-nous être disponibles à la danse de l’Esprit et suivre l’exemple de Marie, notre Mère en chantant: « Mon âme tressaille de joie, et mon esprit se réjouit. »  

Eu em Ti! Tu em Mim! Para o tempo e para eternidade!

A província Portuguesa e toda a Congregação vestiram-se de festa no dia 28 de Agosto para a celebração solene da profissão perpétua da Irmã Cátia Serra Antunes.

Diante de uma assembleia composta pelos seus familiares, amigos e irmãs das várias comunidades, não só do continente mas também da Madeira e Moçambique, sob a presidência do Senhor Bispo de Setúbal, D. José Ornelas de Carvalho e a presença do capelão da casa provincial e o do Padre Sérgio Diz Nunes sj, que orientara o retiro anual, a Ir. Cátia disse SIM para sempre ao Senhor emitindo os seus votos perpétuos nas mãos da Ir. Maria dos Anjos Alves, delegada da nossa Superiora Geral.

Na sua homilia, D. José Ornelas destacou três dimensões ou interpelações que uniam a beleza da liturgia deste domingo à profundidade do passo que a Ir. Cátia assumia neste dia:

A bem aventurança dos pequenos: é isto, que antes de mais celebramos, a Ir. Cátia e nós com ela, celebramos a beleza de Deus que nos toma nos seus braços. Como Maria dizemos: Ele olhou com ternura para a pequenez da sua serva.

Não façam do amor e da vida uma farsa ou um negócio: a aceitação deste amor não pode ser simplesmente um teatro ou um negócio calculista. É preciso jogar com o coração e com verdade. Em atitude de liberdade, alegria e serviço. O termómetro do amor é o serviço.

Erguei os olhos para o alto: olhar para o alto é convite a olhar para todos os que nos precederam neste caminho, a Virgem Maria, os apóstolos, os santos, a vossa fundadora, as irmãs que moldaram a vossa vida. É tudo isto que vos dá uma confiança nova e uma segurança e amor que não são passageiros nem ilusórios. Assim se entende que o caminho que se inicia deste modo, à luz do Evangelho não pode ser a prazo, mas tem uma dinâmica que envolve a vida inteira.

No rosto plasmado pela serena alegria dos que se sabem profundamente amados pelo seu Deus, e fortemente interpelados a fazê-lo conhecer a amar através de toda a sua vida, a Ir. Cátia, coloca toda a sua existência em oferenda diante d’Ele. Uma oferenda total, gratuita, livre e confiante.

No silêncio e intimidade do coração, somente brota uma suave melodia: EU EM TI! TU EM MIM! PARA O TEMPO E PARA ATERNIDADE!

É grande, Senhor, a tua fidelidade!

No passado dia 21 de Agosto, na nossa Casa Provincial, em Setúbal, uma bela celebração litúrgica deu o tom festivo de ação de graças pela fidelidade de Deus na vida de 6 das nossas irmãs.

Ir. Maria Ângela – Bodas de Rubi – 65 anos

Ir. Filomena Pedro, Ir. Amália Gouveia, Ir. Arminda Tavares, Ir. Inocência do Carmo e Ir. Teresa Sousa – Bodas de Ouro – 50 anos

Os seus rostos testemunhavam claramente que a alegria maior é a do Sim quotidiano ao projeto de amor de Deus, tal como o viveu a Virgem Maria, a Senhora Rainha, que é proposta ao olhar da nossa esperança ontem e hoje.

Um Sim, tornando visível através do humilde testemunho de vida que revela o carisma vivo que Deus inspirou a Maria Rivier.

A partilha fraterna deste momento de festa, a que se uniram familiares, sacerdotes, amigos e irmãs de todas as comunidades, tornou este dia um belo ícone da beleza da entrega incondicional a Deus, que continuamente nos mostra sinais da que a Sua fidelidade é sem limites.

Group work_plenary